L’actualité au détriment des bookmakers

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Depuis la dernière coupe du monde en 1998, le football français a connu un véritable engouement. De plus en plus de licenciés, l’essor du football féminin et les chaines de télévision et de radio qui proposaient une grande variété d’émissions de foot. Une telle place que par exemple, sur RMC, le sport et surtout le foot sont présents de 16h à minuit.

L’arrivée des paris sportifs ont permis également aux pronostics sportifs de trouver leur place dans les médias. Place en constante augmentation depuis l’année passée lorsque les sites de paris sportifs eurent l’autorisation d’exploitation.

Mais depuis la coupe du monde de football en Afrique du Sud, l’actualité extra-sportive a primé sur le sport en lui-même. Les médias ne parlaient plus que des caprices des joueurs et du sélectionneur de l’époque. Dans cette affaire, la Fédération française de football ne s’est pas grandie. Et maintenant, il n’y a plus que l’affaire des quotas dont on entend parler dans toutes les émissions de foot et de sport. De coup, le reste des compétions est éclipsé par le buzz médiatique. Plus de ligue des champions, plus de championnat qui est d’ailleurs passionnant, plus de coupe de France. Les passionnés de foot et de paris sportifs restent sur leur faim.

Tout cela fini par lasser et les gens se désaffectionnent du football. Et comme les bookmakers font une partie de leur chiffre d’affaires avec des parieurs occasionnels, la mauvaise promotion se répercute sur les sites de paris sportifs.

Pourtant le sport se poursuit et le site parier-sport.com continue de proposer ses pronostics sportifs. De plus, les fins des compétions sont absolument formidables et pleines de suspense.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »